Top of this page
Skip navigation, go straight to the content

Domaines thérapeutiques

Patients

Médicaments / Produits

Carrières

Contact

ucb.suisse.ch/fr Domaines thérapeutiques Polyarthrite rhumatoïde
 

IMPORTANT

Vous trouverez dans cette rubrique des informations générales concernant certaines pathologies. Ces informations ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation chez un professionnel de la santé.

 

La polyarthrite rhumatoïde

 

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie évolutive responsable d'une inflammation chronique des articulations. Elle touche généralement les plus petites articulations du corps, comme celles des doigts, des pouces, des poignets, des pieds et des chevilles ; toutefois, du fait de sa nature systémique, la polyarthrite rhumatoïde peut également concerner le corps tout entier, y compris les organes internes et le système vasculaire.

La polyarthrite rhumatoïde fait partie d'un groupe de maladies dites autoimmunes, dans lesquelles le corps attaque par erreur son propre système immunitaire. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les processus inflammatoires ciblent le tissu qui entoure chaque articulation. Cela conduit à une tuméfaction et à des lésions du cartilage et des os des articulations.

Quelles sont les personnes touchées ?

On estime que 0,31% de la population française souffre de polyarthrite rhumatoïde. Cette maladie est trois fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Bien que la polyarthrite rhumatoïde touche des personnes de tous les âges, elle apparaît le plus souvent entre 35 et 55 ans.

Quelles sont les causes de la polyarthrite rhumatoïde ?

Les médecins n'ont pas encore réussi à identifier la cause exacte de la polyarthrite rhumatoïde. On pense que des facteurs génétiques, environnementaux et hormonaux jouent un rôle. La polyarthrite rhumatoïde n'est pas nécessairement transmise d'une génération à la suivante. Les individus possédant des marqueurs génétiques spécifiques présentent un risque accru de développer d'une polyarthrite rhumatoïde, mais le fait de posséder un gène prédisposant à la polyarthrite rhumatoïde ne conduit pas toujours au développement de la maladie.

De nombreux scientifiques estiment qu'il existe des facteurs environnementaux pouvant déclencher le développement de la polyarthrite rhumatoïde chez les individus sensibles. On pense que ces facteurs déclenchants, qui conduisent le système immunitaire à attaquer la synoviale saine, sont de nature bactérienne et/ou virale.

Symptômes et pathologies associées

 

La sévérité des symptômes de la polyarthrite rhumatoïde est variable d'un patient à un autre.

Les principaux symptômes sont les suivants :

  • Raideur des articulations
  • Douleur des articulations
  • Rougeur et chaleur autour de la zone touchée
  • Réduction de la mobilité
  • Apparition de nodules sous la peau
  • Déformation des articulations
  • Fatigue

Les patients présentent souvent des symptômes symétriques, tout symptôme ressenti d'un côté du corps étant également présent dans la même articulation de l'autre côté.

Ces symptômes conduisent souvent à des lésions permanentes des articulations et des os. À mesure que ces lésions se développent, les mouvements deviennent plus limités et les tâches les plus simples de la vie quotidienne, comme se peigner, tourner une poignée de porte ou faire quelques pas deviennent plus difficiles. Dans les cas les plus sévères, la polyarthrite rhumatoïde peut conduire à une incapacité et, étant donné l'âge du patient moyen souffrant de polyarthrite rhumatoïde, le coût de l'incapacité professionnelle est souvent plus lourd que le coût du traitement de la polyarthrite rhumatoïde.